TEAM
Page Facebook Fun Fishing
MATERIELS
CANNES
APPATS
Catalogues Fun Fishing 2015

Découvrez
les nouveaux
catalogues 2017
Gros poissons à L’Ecstasy en sablière




Toujours dans le but de tester les nouvelles Ecstasy, mais, cette fois dans les versions Diabolic et Monster Crab, nous décidons Mickaël et moi de nous rendre sur une gravière de l’est de la France. Celle-ci abrite de beaux poissons, mais difficiles à leurrer car ils sont en nombre très réduits.

Après un sondage méticuleux, nous constatons que le fond est ultra plat et chose étonnante pour une gravière, il n’y a quasiment pas de haut-fond. La profondeur est de 3m quasiment partout.
Les herbiers sont très présents sur presque la totalité du plan d’eau Des roseaux de haute taille ceinturent le plan d’eau et lui donne un aspect idyllique typique de beaucoup de petits lacs situés dans l’Est de la France.


clés du succès : un bon fil et une tresse résistant parfaitement à l’abrasion



Sur cette surface d’eau faible (10 ha environ), nous adoptons une tactique d’amorçage qui permet souvent de déclencher une frénésie alimentaire : amorcer une zone très vaste avec environ 3 kg de bouillettes Diabolic & Monster Crab couplés avec des pellets ecstasy 12mm.

Côté matériel, j’utilise le fil rush + dans lequel j’ai une entière confiance, la tresse Mussel Killer en 30 Lbs en bas de ligne et le shock leader en arrachée.
Des Metallic clip permettent de supporter nos plombs très lourds (240gr) sans broncher.

Nos cannes sont posées en bateau très précisément sur les chemins laissés par les carpes entre les herbiers. Nous essayons de répartir au mieux nos 4 cannes (2 chacun) afin de couvrir toute la surface amorcée. L’eau cristalline nous permet de poser et de voir nos montages sur le fond. Avec une telle présence d’herbiers, il est nécessaire que nos esches puissent être repérées le plus vite et le plus aisément possible. Nous misons donc tout sur les flottantes 16 et 20mm.


Belle miroir de 19.8kg pour Mickaël



La première nuit est calme et seul quelques sauts spectaculaires nous laissent présager que notre courte session pourrais nous laisser admirer quelques belles carpes.
Le jour se lève sur un léger voile de brouillard. Une heure plus tard, un petit vent chasse le manteau brumeux, nous laissant admirer ce magnifique écrin au milieu des roseaux.

Malheureusement, la journée est calme et seules quelques jolies carpes viennent se montrer à la surface. Puis, les « méga –brêmes » (3,5kg pour les plus grosses) rentrent sur les coups.
Durant la journée, nous effectuons plusieurs allez-retour… allez souquez moussaillons !!!


Les flottantes nous assurent une parfaite présentation



Le soir tombe et le doute commence à s’installer. Les cannes sont repositionnées toujours avec des flottantes car si elles ont su séduire les brêmes, il n’y a pas de raison que ça ne soit pas le cas avec les carpes !

A la tombée de la nuit, Mickaël à la chance d’avoir un départ. Nous grimpons aussitôt dans le zodiac. Une fois arrivé dans la zone, nous nous apercevons que la carpe a bien tricoté dans les herbiers et mon collègue ne ressent plus le poisson. Après plusieurs minutes, Mickaël parvient à récupérer quelques mètres de fil et renoue le contact. Puis, ça bloque à nouveau. Il n’y a pas le choix, je prends le shock leader à la main et après une dizaine de minutes de patience, une masse informe mais imposante rentre enfin dans l’épuisette. Une fois débarrassée des herbiers, nous admirons une belle miroir de 19,8 kg qui récompense nos efforts.
Au lever du jour, c’est à mon tour de m’amuser durant une quinzaine de minutes avec un magnifique poisson. J’ai plus de chance que Mickaël car le combat se déroule du bord et notre amie ne semble pas décidée à rentrer dans les herbiers.
Une fois dans l’épuisette, je la reconnais, c’est une carpe que j’ai prise il y a un an à l’époque de la fraie à 23,8kg. Encore une « accro » à l’ecstasy !!!


Capturée pour la 2ème fois, cette carpe est une vraie « Ecstasy addict »



Après la séance photos, nous plions notre matériel et nous reprenons le chemin du retour.
Je décide de revenir quelques jours plus tard pour une nuit rapide et j’ai le bonheur de capturer à nouveau une très belle carpe atteignant les 22kg.

C’est à nouveau une session réussie avec l’aide des Ecsatsy Diabolic & Monster Crab.
L’utilisation des flottantes s’est avérée payante dans les herbiers en assurant une présentation optimale. Nous retournerons prochainement sur cette gravière et nous ne manquerons pas de vous tenir informer.


Miroir trapue de 22 kg capturée quelques jours plus tard




Par Guillaume Otter - Team Fun Fishing France
Nous-contacter FUN FISHING - Tous droits réservés

Créé par Actorielweb