TEAM
Page Facebook Fun Fishing
MATERIELS
CANNES
APPATS
Catalogues Fun Fishing 2015

Découvrez
les nouveaux
catalogues 2017
SOLUBALL : Une bombe attractive


La Soluball, déjà très efficace en amorçage, s’avère être une véritable tuerie sur le cheveu.


UNE BOULE MULTI-FACETTE

Les Soluball (bouillettes solubles à dissolution progressive) ne sont pas uniquement destinées aux pêches rapides, bien au contraire ! Je trouve cela très réducteur et je préfère parler de pêches actives.
Les sessions rapides de 4 à 6 heures correspondent effectivement au temps de dissolution des soluball, mais ces appâts méritent un meilleur sort !
Elles peuvent être utilisées en amorçage, mais surtout en eschage avec une efficacité diabolique. Le booster livré dans chaque sac permettra de renforcer encore l’attractivité. Pour cela, il suffit de verser le contenu du flacon sur l’appât 24 heures avant, de bien agiter et les appâts seront gorgés du précieux liquide.
L'emploi de la soluball comme appât nécessite de relancer régulièrement. Mais comme vous le découvrirez plus tard, même si cela peut sembler rébarbatif de prime abord, les soluball sont si efficaces que cela vaut vraiment la peine de retendre régulièrement les cannes.


Même après 4h sous l’eau, le montage est toujours pêchant !!!



DE L'AMORCAGE A L'ESCHAGE

Côté amorçage, les soluball peuvent être utilisées soient enfilées sur un fil ou dans un filet pva ou bien encore disséminées à l’aide d’un bateau ou propulsées à l’aide d’un lance bouillettes. De part leur densité, elles peuvent être expédiées au lance bouillettes à grandes distances.
L’efficacité de ces appâts est telle, que 20 à 30 de ces billes solubles suffisent pour créer une très forte attractivité sur le poste. L’idéal est de combiner bouillettes et soluball sur le coup car chacune possède des propriétés de diffusion différentes : elles travailleront en synergie.

Idée incongrue au départ, les possibilités d’eschage sont quasi illimitées : 2 soluball sur le cheveu (pour résister plus longtemps aux prédateurs), 1 soluball couplée à une équilibrée ou à une flottante afin de contrebalancer le poids de l’hameçon ou encore en tandem avec une pop-up fluo, permettent de bénéficier d’une double attractivité : visuelle pour la pop-up et ultra stimulante pour la soluball.

Rappelez-vous : Il est capital de ne jamais escher votre cheveu avec une seule soluball, sous peine de pêcher à goutte d'eau !!



La dissolution progressive des Soluball permet une attractivité à la fois immédiate et sur la durée.


Grâce à sa dissolution progressive, la soluball travaille dès son immersion : Je rappelle que cet appât est actif, comme nous ! D’ailleurs, passée la première heure, notre bille n’en est plus vraiment une. Elle a perdu de sa rondeur et laisse apparaître sa granulométrie comme un appât délavé par des jours de présence sous l’eau. Là aussi, la méfiance des carpes est mise à mal.
Avec son aspect de « vieille » bouillette et sa composition gavée d’attractants naturels, c’est un piège qui frise la perfection !
Avec un tel « aimant » à carpe, cela ne me gène pas de relancer assez souvent car on ne fait que rendre le spot encore plus prenant, sans distribuer des grandes quantités de billes.

LE K DU MONTAGE

J’affectionne particulièrement l’emploi d’un montage type K D’rig ou D’Rig avec une tresse bas de ligne type « Skin system ». Ces combinaisons sont parfaitement adaptées à l’utilisation de la soluball, car une fois le coating enlevé sur les derniers centimètres et quel que soit le volume restant de la soluball, elle évoluera toujours le plus naturellement possible. Un hameçon Alpha ou Sigma téfloné complète le montage.
Attention, Il ne faut pas hésiter à utiliser les petites tailles, car dès que le processus de dissolution aura débuté, la taille de l’appât n’aura de cesse de se réduire et ainsi, même après plusieurs heures sous l’eau, votre montage sera toujours proportionné.
Toujours dans un souci d’attractivité, j’ai pris l’habitude de placer un pellet mou sur l’hameçon (gamme Match & Compétition / Carpodrome) pour être certain qu’aucun corps étranger ne se positionne sur la pointe de l’hameçon lors de la descente du montage (plus naturel qu’un flocon soluble non ?). En cas de touche immédiate, il ne gênera en rien l’engamage, tant ce pellet est tendre et en plus il rajoutera encore une touche soluble au fond de l’eau.



Notez la présence du pellet sur l’hameçon, une astuce terrible !


Grâce aux Soluball, je présente des montages atypiques, évolutifs et avec une attractivité continue. Je suis donc confiant pour déjouer la méfiance des carpes les plus aguerries.
Toutes ses qualités font que j’emploie aussi la soluball pour prospecter sans limite de nouvelles zones de pêche et doper l’attractivité de mes pêches éclair. Enfin, encore un avantage de la soluball : seule une quantité limitée de bouillettes suffit, tant la diffusion & l’attractivité de cet appât sont importantes!! Vous ne risquerez jamais le sur-amorçage, si préjudiciable sur les poissons hyper méfiants.
Grâce à tout cela, j’ai pu maximiser le nombre de mes départs et ainsi « combler » mon tapis de réception………


Tous les poissons en sont fous


Patric Viaules (Team France)
Nous-contacter FUN FISHING - Tous droits réservés

Créé par Actorielweb